Votre auto vous appauvrit

Votre auto, un gouffre financier de plus de 1 000 000$

Qu’on le veuille ou non, la voiture est au coeur de notre vie. Elle représente notre rang social, nos aspirations et même nos valeurs. On y dédit souvent un budget démesuré pour s’assurer qu’elle exprime bien qui on est. En ce sens, les VUS nous permettent de vivre de grandes aventures en plein-air, les voitures de luxe nous assurent prestance et élégance alors que les camionnettes 4×4 intensifient notre virilité. Quelle foutaise! En réalité, 95% de nos déplacements sont consacrés à faire les courses et la navette au boulot. Notre manque de discernement face au marketing nous appauvrit et nous enfonce encore plus profondément dans le « rat race ».

Le coût réel de votre auto neuve

Une voiture neuve nous donne bonne apparence, mais nous coûte entre 17$ et 50$+ tous les jours de notre vie. Les gens achètent des billets de loto dans l’espoir de devenir riches, mais ils ne réalisent pas que l’argent investi dans leur véhicule représente le montant du gros lot, soit plus d’un million de dollars (sur 40 ans). Voici les coûts ahurissants associés à chacune des catégories de véhicule:

Essence Assurances Permis & immatriculation Dépréciation & entretien Coût annuel Coût total sur 40 ans*
Camionnette
(ex: Ford F-150)
2 957$ 1 410$ 363$ 8 905$ 13 635$ 2 722 000$
Compacte
(ex: Honda Civic)
1 781$ 1 338$ 363$ 5 599$ 9 081$ 1 812 000$
Fourgonnette
(ex: Dodge Grand Caravan)
2 377$ 1 252$ 363$ 7 664$ 11 656$ 2 326 000$
Berline
(ex: Chrysler 300)
2 281$ 1 516$ 363$ 8 357$ 12 517$ 2 498 000$
Intermédiaire
(ex: Nissan Altima)
1 949$ 1 318$ 363$ 6 970$ 10 600$ 2 116 000$
Multisegment
(ex: Toyota Venza)
1 710$ 1 318$ 363$ 7 254$ 10 645$ 2 125 000$
Sous-compacte
(ex: Mazda 2)
1 852$ 1 344$ 363$ 5 141$ 8 700$ 1 736 000$
Prestige
(ex: Audi A6)
2 501$ 1 555$ 363$ 14 636$ 19 055$ 3 804 000$
VUS
(ex: Chevrolet Equinox)
2 445$ 1 344$ 363$ 8 603$ 12 755$ 2 546 000$

* Coût calculé en supposant un changement de véhicule neuf à chaque 5 ans (source)

Le luxe, une question d’apparence

Selon le tableau précédent, conduire une voiture de prestige, par exemple la Audi A6, est aussi dispendieux que de posséder deux Honda Civic. À mon avis, acheter de telles bagnoles avant d’atteindre l’indépendance financière est absurde. Débourser 10 000$ par année de plus pour avoir l’air riche me semble ironique. Certains rationaliseront en disant « un véhicule de luxe est vraiment plus confortable et plus performant ». Je répondrai que passer 30-60 minutes assis sur du cuir de kangourou ou sur du nylon ne change rien pour votre arrière-train. D’ailleurs, vous passez probablement huit heures par jour assis sur une chaise bon marché au bureau, sans même vous en rendre compte. Pour ce qui est de l’argument de la performance, je ne ressens même pas le besoin d’argumenter pour dire à quel point c’est inutile au Québec.

Les 4×4, l’illusion de la sécurité

On achète un VUS pour pouvoir s’aventurer hors des sentiers battus ou pour profiter des grands espaces. En réalité, le VUS remplit les mêmes fonctions que la « mini-van », c’est-à-dire pour aller chercher les enfants à la garderie et pour faire les emplettes la fin de semaine. Plusieurs pensent que le système quatre roues motrices est essentiel à la sécurité de leur famille. Autre argument trompeur créé par le marketing! On joue sur la peur pour vous faire payer les 2 000$ additionnels. En fait, un véhicule 4×4 est plus performant, mais pas significativement plus sécuritaire (lire l’article).

Conduire une vieille bagnole pour devenir millionnaire

Ma voiture usagée (Toyota Corolla 1998) me coûte en moyenne 2 500$ par année (en incluant la dépréciation). Ainsi, je réalise une économie de 3 500$ annuellement par rapport à une voiture neuve. En investissant l’épargne réalisée et en espérant un rendement de 7%, sur 40 ans, j’aurai généré un million de dollars. Ironiquement, j’aurai eu l’air d’un pauvre toute ma vie, mais je serai millionnaire.

Notre dépendance maladive envers la voiture

Dernièrement, j’ai entendu un collègue dire « mon retour du travail est le meilleur moment de ma journée. Je ramasse un café au passage, j’écoute ma musique et je suis bien dans mon char ». D’une part, ceci en dit long sur notre niveau de bonheur. D’autre part, il semble que de passer deux heures par jour dans un salon sur quatre roues soit devenu normal et même agréable. Je comprends que dans certains cas, les obligations familiales nous forcent à vivre loin de notre lieu de travail, cependant je suis profondément mal à l’aise avec notre dépendance abusive envers l’automobile. Les démarreurs à distance, les comptoirs de commandes à l’auto et les centres commerciaux centrés sur l’auto (ex: Dix30) en disent long sur notre lâcheté collective.

Conclusion

Si vous vivez sans voiture, la retraite précoce devient soudainement beaucoup plus accessible. Au bout de 40 ans, vous aurez épargné 1.7M$ de plus que vos confrères automobilistes, en plus d’avoir plusieurs kilos en moins. Si comme moi, vous n’êtes pas assez « tough » pour vous passer de votre bagnole, de grâce, achetez un véhicule qui répond réellement à vos besoins et considérez son coût réel (et non celui fièrement présenté par le vendeur). Finalement, une voiture usagée, bien entretenue et conservée le plus longtemps possible est l’option que je préconise pour ma retraite à 40 ans.

Quelle relation entretenez-vous avec votre véhicule? Est-ce une source de bonheur ou un mal nécessaire?

Publié par

Le jeune retraité

J’aime l’argent non pas pour le matériel qu’il me permet d’acheter, mais plutôt pour la liberté qu’il me permet d’atteindre. En fait, je n’ai pas réellement d’aspiration matérielle. Je veux simplement être libre de vivre pleinement. C’est-à-dire, posséder le moins possible de matériel à entretenir (maison, jardin, piscine, auto, chalet) et avoir le plus possible de temps pour vivre des expériences vivifiantes (voyages, spectacles, projets personnels, rencontres avec des amis, sport, temps de qualité en famille).

39 réflexions au sujet de « Votre auto, un gouffre financier de plus de 1 000 000$ »

  1. Merci Jean-Sébastien. J’aime bcp lire ton blog. Cela fait 6 ans que nous avons vendu nos deux voitures et cela ne nous manque pas du tout. Si nous voulons nous échapper du centre-ville, nous louons une voiture (~3 fois par an). Au final, c’est beaucoup plus économique.

    1. Salut Frédéric! Ça me fait vraiment plaisir de savoir que tu lis mon blog.

      Quand on pense qu’une petite voiture (économique) coûte au moins 17$ par jour. En plus, plusieurs ménages ont deux voitures neuves, donc on parle de 34$ par jour. Si on ajoute le café matinal à 3$ et le lunch à 15$, au final, le salaire quotidien est pas mal hypothéqué.

      Ta stratégie de louer au besoin est la meilleure. Tes 6 ans sans voiture t’ont probablement permis d’épargner plus de 100k$.

      Au plaisir de rester en contact!

  2. Très bon post sur un sujet tellement tabou.
    Il y a quelques années, on voyait beaucoup de véhicules rouillés sur les routes du Québec. Aujourd’hui, on voit de plus en plus de voitures de l’année, bien souvent luxueuses.
    Nous avons vendu notre voiture il y a 2 ans et envoyons les paiements à notre compte de courtage à la place. Au départ, nous utilisions beaucoup les taxis et Auto-Mobile, mais nous avons coupé là dedans aussi car la facture peut grimper. Aujourd’hui, la plupart des déplacements se font à pied ou a vélo, d’où l’importance pour nous d’habiter près des services (épicerie bon marché, CPE, travail, etc.) Location, location, location comme disent les Sri lankais.

    1. Merci d’avoir pris le temps de partager votre expérience. Ça me fait plaisir de rencontrer (virtuellement) des gens comme vous.

      Selon moi, la localisation de notre résidence est le facteur le plus important à la qualité vie. Trop souvent les gens achètent la maison de leur rêve sans vraiment considérer les déplacements, les services à proximité et le walk score. Par conséquent, ils passent des heures dans le trafic et détériorent complètement leur qualité de vie.

  3. Wow félicitation, je viens de vous voir ce matin à Salut bonjour et même si je suis rendu à 53 ans et je travail toujours, je vous trouve très très inspirant. Merci!

    1. Merci Sylvie!

      Il n’y a pas d’âge pour commencer à épargner. L’objectif premier est d’être heureux. Pour l’instant mon travail me passionne, mais je ne sais pas ce que demain me réserve. Au plaisir de rester en contact!

  4. Bravo ! Je dois dire que je suis cordonnier mal chaussé et pas a plaindre . Objectif atteint ou non . Il est enrichissant de voir d’autre personnes qui comprenne bien le marketing et en utilise cette force pour leur porte feuille en optant pour les meilleurs choix. Bravo

    1. Merci pour le beau commentaire Nicolas!

      Ironiquement, j’ai travaillé en marketing toute ma carrière. C’est peut-être pour cette raison que je suis un peu cynique maintenant. Je ne peux pas n’empêcher de sourire quand je vois un jeune étudiant portant fièrement un manteau Canada Goose, un iMac de dernière génération à la main.

  5. Bravo ! Je dois dire que je suis cordonnier mal chaussé et pas a plaindre . Objectif atteint ou non . Il est enrichissant de voir d’autre personnes qui comprenne bien le marketing et en utilise cette force pour leur porte feuille en optant pour les meilleurs choix. Ne pas être esclave d’un capitaliste abusif inéquitable alors il vaut mieux être bien informé et agir. Bravo …… dommage que plus ignare le peuple plus cela continuera

  6. Bonjour, si on calcule bien, c’est très facile de posséder 2 voitures tout en dépensant 50-75% de moins. Il suffit d’acheter des voitures économiques usagées d’environ 3-5 ans et ayants 60-100,000km au compteur. En habitants près du travail et de tout les services, on roule moins de km/année. Par exemple, nos 2 voitures nous coûtent moins de 8,000$ par année incluant la dépréciation et le coût d’opportunité, l’entretient etc (8,500km/an/voiture). Nous avons donc la même flotte de véhicule que tout nos voisins pour 1/3 du coût annuel (et personne ne se doute de rien!).

    Bravo pour ton blogue!

    1. Bonjour Sylvain! Excellente stratégie!

      Je ne cherche pas à imposer une pensée unique, les possibilités sont infinies. L’important est de questionner et de mesurer chaque dépense (ce que visiblement vous faites très bien). Vous semblez être vraiment en contrôle de vos finances. Bravo! Au plaisir de rester en contact!

      1. Ne t’inquiète pas pour ce qui est de la pensée unique! Il n’y aura jamais plus que 10% de la population (et je suis généreux, je devrais dire 5%) qui comprendront et/ou adhéreront à ces principes.

        Mon pseudo habituel est « Le Barbu » et à part l’argent, il y a 2 autres thèmes qui me tiennent à cœur et c’est la santé et l’environnement. En fait, mes choix de vie tournent autour de ces 3 thèmes à 80% (il faut garder une marge pour vivre en famille et en société!).

        Est-ce qu’on peut aussi t’écrire par e-mail ou seulement sur le blogue?

  7. De notre côté, on a attendu notre premier enfant avant de s’acheter une voiture.

    On trouve la chose bien pratique pour les petites sorties, mais au final on l’utilise assez peu, soi environ 1-2 fois par semaine. On n’a pas trop de difficulté à s’imaginer fonctionner sans, et on verra dans le futur si on décide de la garder.

    Une chose est sûre, on a effectivement économiser une tonne d’argent pendant plus les plus de 10 années où on n’avait pas de voiture. Cela à probablement payé en grande partie la maison !

    Bon article avec des chiffres intéressant pour les différents type de voiture!

    Mr Riche Relax

    1. Salut Mr Riche Relax! Les gens n’imaginent pas que le coût d’une voiture neuve, renouvelée aux 5 ans, représente, après un certain nombre d’année, le prix d’une belle maison.

      J’avais comme l’impression que tu (je me permets de te tutoyer) n’étais pas le genre à brûler ton budget sur une grosse bagnole. :) Merci d’avoir pris le temps de commenter.

      1. Effectivement, les gens ont vraiment tendance à se mettre la tête dans le sable quand il s’agit d’argent et de voiture. Je pense qu’au fond plusieurs ne veulent pas le savoir =)

        Félicitation pour l’entrevue à Salut Bonjour!

        (Mine de rien ça a provoqué beaucoup de traffic via google même sur mon site! Je me demandais d’où tout cela arrivait ce matin.)

  8. Salut le jeune retraité
    Je t’ai vu ce matin à salut bonjour
    J’adore votre facon de penser
    KEEP IT SIMPLE, la seul facon intelligente de vivre sa vie selon moi.
    Mon livre préféré: LE RETOUR DU BARBIER RICHE.
    Bravo à vous deux

    1. Merci Simon!

      J’ai lu le premier livre. Très bon, en effet. La logique est tellement simple, mais ce sont souvent les idées qui sont les plus simples qui sont les plus puissantes. Merci pour le commentaire!

  9. Bonjour et merci pour votre article que jai lu avec plaisir en prenant mon déjeuner ce matin. Je suis tellement d’accord avec vous. Je travaille dans une banque et vois chaque jour passer des clients avec des prets-auto qui me font dresser les cheveux sur la tête, parfois de la peine pour eux même.
    Une voiture neuve, dès que vous posez vos fesses dedans, elle perd déjà presque 1/3 de sa valeur. Nous avons une dodge grand caravan, et avec des enfants en bas-age, nous l’adorons. Mais nous l’avons achetée d’occasion en 2014 avec 60 000km et on la gardera jusqu’à son dernier km!
    Il y a quelques semaines, nous avons été invités à une grande vente privée chez notre concessionnaire et après 4h, nous étions prêts à la leur donner en échange d’une autre dodge caravan de 2016, 40 000 km. La notre a desormais 100 000km. On se disait qu’on n’aurait plus cette petite trace de rouille sur le capuchon de la trappe a essence, et une voiture avec moins de km au compteur. ERREUR! En refaisant les calculs, ca aurait donné que notre dodge actuelle nous aurait coûté 14000 dollars pour 2 ans et demi, et la nouvelle, on repartait pour un pret de 8 ans a 280 $ par mois… soit 26880… un goufre! On a failli se faire avoir, et après un appel a mon papa, un ancien concessionnaire et homme tres raisonnable, celui ci ma dit que ca nous endettrait beaucoup trop pour pas grand chose et quon devait refuser l’offre…
    Aujourd’hui, nous admettons que ca aurait été une belle erreur! Alors en effet, oubliez l’apparence et le regard des autres. La plupart des personnes roulant dans de supers bolides rutilants ne sont pas forcément plus riches que vous :-)

    1. Merci Virginie d’avoir partagé votre expérience. Ça pourra sûrement inspirer d’autre lecteurs qui sont sur le point de faire la même erreur.

      Quand on consomme en faisant complètement abstraction de notre apparence, on devient plus riche et, selon moi, plus heureux. Pour ma part, je me balade dans une bagnole qui a pratiquement 20 ans. Elle me transporte encore du point A ou point B, sans soucis.

      Au plaisir de rester en contact!

  10. Je recommande aussi la lecture du livre récemment publié « En as-tu vraiment besoin? ».

    Excellent livre d’un auteur québécois.

  11. Bonjour!
    Javoue que cet article tombe vraiment a point! Nous étions embarqués dans la spirale de consommation au cours des dernières années et avons contracté 2 emprunts élevés pour des véhicules neufs. Actuellement nous souhaitons tout repenser et j’aimerais demeurer à la maison avec nos 3 enfants.. la vente du véhicule de mon conjoint serait un moyen rapide de le faire. Nous conserverions la caravan pour le travail et le transport familial bien sûr. Le problème est qu’avec la balance à payer sur le prêt.. nous serons probablement perdant a une revente.. que nous recommanderais tu ?! Nous sommes un peu découragés comme il reste encore 4 ans de payement :(

    1. Bonjour Cinthia!

      À mon humble avis, si la deuxième voiture est superflue, vous devriez la vendre et absorber la perte. Je ne connais pas la marque de votre deuxième auto, mais elle vous coûte sans doute plus de 8 000$ par année. Si vous considérez ce coût plus le coût d’opportunité (l’argent que vous feriez en investissant le même montant à 7% de rendement) ça donne environ 35 000$ au bout de 4 ans (source). J’ai l’impression que la perte sur la vente est bien moins élevée.

      J’espère que ma réponse vous aide. Merci pour l’intérêt!

    1. Question interressante et qui a mon avis est tres importante car mettre de l argent de côté pas soi-même est tres difficile et atteindre un montant de 750000 en 12 ans messemble que cela prend un tres bon revenu pour y arriver . car meme en ce privant du superflu de la vie cela semble irrealisable. Et je suis qqn qui ne depense pas pour rien dans la vie alors ou devons nous investir nos economie pour avoir un tel rendement?

      1. Salut Martin,

        Je vous invite à lire l’article suivant: Comment un couple peut devenir millionnaire en 15 ans?. La clé est de vous payer d’abord. Fixez un montant que vous voulez épargner à chaque mois. Mettez ce montant de côté avant de faire les dépenses non-nécessaires. Votre banque peut même mettre en place un prélèvement automatique.

        Pour notre part, nous investissons à 100% en bourse. Notre rendement n’est vraiment pas exceptionnel (peut-être 8%). L’important est d’investir continuellement, les intérêts composés font le travail.

  12. Bonjour,
    Excellent article qui fait réfléchir. Ce coûte effectivement un bras la bagnole. C’est pour cette raison que j’ai eu ma première voiture neuve à 53 ans. Une multisegment hors de prix, mais qui devait absolument tirer une petite roulotte vintage à travers l’Amérique du Nord dans pas tellement d’années. Elle devrait nous durer jusqu’à la retraite, moment où on achètera sans doute notre dernière voiture. On les garde en général jusqu’à ce que notre fidèle garagiste nous annonce le décès imminent de la chose. Jamais eu 2 voitures. On fini bien pas s’arranger avec une seule, les vélos, le transport en commun et des bons souliers.

    1. Merci pour le commentaire Mireille!

      C’est une excellente stratégie. C’est en prolongeant la vie de votre auto le plus possible que son coût devient plus raisonnable. Ma dernière voiture a été confisquée par la police, parce que considérée trop rouillée pour la route! :)

    1. @Stéphane : Haha! Excellent plan. Ça serait possible de la prendre bien avant 40 ans (et millionnaire) moindrement que tu as un salaire décent et que tu restes chez tes parents!

      Bel article Jeune retraité!

      J’adore projeter les montants dans le temps pour justifier ou non une dépense. Le véhicule peut être un énorme poste de dépense comme le démontre si bien ton article. Ajoutons les restos, le linge, l’habitation, les dépenses inutiles, cellulaires, etc…Faire un simple choix plus modeste dans toutes ces sphères peut représenter des centaines de milliers de dollars d’économie au long terme (ou quelques années de liberté)!

      Le but n’est pas de se priver de tout mais de réaliser l’impact de nos décisions d’achat et ensuite, décider si pour nous, ça vaut la peine ou non.

      1. Exactement BarbeRiche! Certaines dépenses ajoutent à mon bonheur. Par exemple, assister à un spectacle, voyager, manger à un bon resto, etc. Par contre, la voiture ne fait pas partie de cette liste. Je respecte l’opinion des gens qui éprouvent du plaisir à se balader dans une auto neuve. Néanmoins, ces derniers ne peuvent pas dire qu’ils sont constamment « cassés ».

  13. Bonne article, bonne façon de pensée! Mais qui paye 1300$ d’assurance par année sur 50 ans? Changer d’assureur au plus vite!

    1. Merci Martin! Bonne observation! D’ailleurs ça m’avait également surpris au moment de la rédaction de l’article. J’en déduis que les gens ne magasinent pas pour leur assurance. Dans notre cas, chaque année, au moment du renouvellement, nous demandons plusieurs soumissions pour obtenir le meilleur prix. Visiblement, ce n’est pas une pratique courante!

  14. Le marché de l’automobile contient une tonne de piège, mais en même temps, pour un consommateur averti, il a plein d’excellentes affaires. Et ce sont les consommateurs qui se font « piéger » qui les leur fournissent.
    Avec la mode du « comment ça coûte par mois » de nombreux acheteurs se font avoir au point qu’ils doivent souvent ajouter à leur prêt actuel, le solde impayé de leur ancienne auto. Incroyable.
    On est plus à l’époque de « posséder » un bien mais plutôt celle « d’utiliser » ce même bien.
    Et que dire des volets « location ou achat » . Je n’ai jamais entendu ou lu d’explications claires à ce sujet, même se la part de prétendu spécialiste. Pourtant elles existent.
    Une bonne gestion de l’affaire « automobile » est primordiale dans la saine gestion d’un budget, mais parfois difficile en fonction de nos besoins, de nos déplacements, de notre lieu de résidence…
    Qui s’est déjà demandé « Si ma vieillissante voiture tombe en panne aujourd’hui, suis-je si mal pris que cela ? »

    1. Exactement Yves! La première question des vendeurs d’auto est normalement « quel est votre budget mensuel? », au lieu de « quels sont vos besoins? ».

      Sur le plan marketing, la peur est le sentiment le plus puissant. C’est d’ailleurs le meilleur moyen que les vendeurs ont pour nous faire consommer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *